A la faveur du ghosting

En cette nouvelle équinoxe, certains se prennent pour Tété et écrivent à la faveur de l’automne. Moi, je n’ai jamais aimé ramasser les champignons (même dans les toilettes publiques) et encore moins les… Lire la suite

Évaluez ceci :