Lettre à moi-même

78c00755983b3a65c434f1674ef47499 Ma chère Brittany, Il faut que l’on parle. Un peu. Même si tu n’as pas trop envie.  Cela fait exactement 3 jours que tu traînes dans l’appart en bikini au motif que tu reviens d’Haïti. Je suppose que dans quelques heures, cela fera 4 jours. C’est …comment dire… un peu inconvenant. Surtout à ton âge. Il faut tu grandisses, tu n’as plus 6 ans. C’est fini le temps où tu pouvais obliger ta mère à te trimballer en ville habillée en Princesse Ninja même quand ce n’était pas carnaval. En plus, je ne veux pas dire mais à cette époque tu étais physiquement plus proche de porcinet que de Kate Moss. Heureusement, cet aspect des choses est révolu, mais quand même. Tu vas finir par attraper la crève ou te faire pincer les cuisses par le facteur qui aimerait bien t’emballer comme un Colissimo. Et quand on sait comment certains colis arrivent à destination, je ne sais pas si c’est ce que je peux te souhaiter de mieux.  Aussi, il faut que tu arrêtes de boire du rhum dès 3 ou 4 heures de l’aprem. OK, en Haïti, c’est presque une coutume locale, mais tu n’as pas attendu ce voyage pour t’exercer. Je sais bien que tu diriges ta propre boîte comme JR de Dallas qui lui s’empilonnait au Bourbon à longueur d’épisodes, mais ce n’est pas une raison. Je sais aussi que tu es également « écrivain – chroniqueuse » et que tu portes cet  alcoolo d’Hemingway aux nues, mais là non plus, il n’y a pas là non plus matière à imitation. De toute manière, cela ne t’ouvre pas l’esprit plus que ça ; cela t’incite plutôt à t’allonger sur le canapé, à allumer la télé sur un pauvre téléfilm de Téva avec des femmes qui meurent du cancer et leur mari qui épouse des oies blanches pour élever leurs enfants dans le respect de Dieu. Le truc genre pas du tout crédible. En général, les hommes préfèrent se maquer ensuite avec des prostiputes qu’ils entretiennent avec les sommes touchées de l’assurance-vie de leur femme morte. Quant au respect de Dieu, il se limite essentiellement à faire des barbecues et à boire du rosé avec les gens de la paroisse. Vu comme ça, on pourrait tous être très croyants et avoir envie de faire des kermesses tous les dimanches. Enfin, c’est que j’en dis. Enfin, je voudrais te parler de ce tas de culottes au pied de ton lit. Même si cela prouve que tu es une fille propre sur elle qui veille à son hygiène intime, et même si c’est certainement grâce à ce geste quotidien que tu évites depuis ta naissance les mycoses, je ne crois pas que cela soit esthétiquement parlant du meilleur effet. De plus, je ne sais pas si tu as remarqué, mais c’est devenu le lieu de couchage du chat qui, avant de s’y vautrer, renifle chaque slip un à un. Si toi et moi savons depuis le début que notre chat à des « coutumes » un peu étranges proches de celles d’un sociopathe, (rappelle-toi qu’il adore te regarder faire pipi) je ne vois aucune raison à l’encourager encore plus dans cette voie. Maintenant, tu sais ce qu’il te reste à faire. Sinon, Kelly Slater t’envoie le bonjour. Voilà.  Brittany

Publicités