Comment faire la différence entre un mec bien et un serial killer ?

luka-magnotta-14

Certains s’interrogent sur qui de la poule ou l’œuf est apparu le premier, d’autres sur les éventuelles erreurs de la théorie de la relativité et d’autres encore sur comment on fait les rayures dans les dentifrices (réponse ici). Moi non. Mon obsession, c’est plutôt d’arriver à faire la différence entre un mec bien et un serial killer (je vous en ai un peu parlé ). Et avec les 2/3 des tueurs en série qui sont des hommes blancs célibataires, je vous conseille de vous pencher également sur le sujet.

Vous pensez que c’est un mec bien parce qu’il ne vous parle jamais de ses ex
On sait bien qu’il n’y a rien de plus agréable qu’un mec qui vous donne l’impression d’être unique, dont le passé amoureux se semble pas exister, un peu comme s’il n’y avait jamais eu personne avant vous. Ce qui est vrai si on rajoute «vivante » derrière « personne » ! Dommage Eliane, tu as tiré le mauvais numéro…

Comment j’évite Freddy Krüger : Checkez ses contacts, ses photos Facebook, ses mails et établissez des liens entre les personnes qu’il a fréquenté et la liste des personnes portées disparues. S’il y a au moins deux personnes en commun, courez !…et ne soyez pas con pour une fois : dirigez-vous vers la porte de sortie et pas au 2ème étage de la maison ou dans la cave, et ne vous enfoncez pas dans un bois tout noir alors qu’il a des jumelles à infra-rouge (conseil de survie #132).

Vous pensez que c’est un mec bien parce qu’il vous surprend tout le temps
Et en plus, il tombe toujours bien. Vous parliez avec une cops de votre envie de faire un petit week-end et hop ! il vous emmène à Barcelone le samedi qui suit. Vous bavez devant M6 et le ragoût de Cyril Lignac, TaDam ! il invite au « quinzième » dès le lendemain soir. Vous téléphonez à votre mère pour dire que vous vous ennuyez et DingDong ! il est à votre porte. Vous pensez qu’il est naturellement attentionné ? Erreur ! S’il vous connaît à la limite de la perfection, c’est peut-être qu’il en train de vous espionner toute la journée en attendant le bon moment pour vous planter 33 fois son couteau dans le ventre.

Comment ne pas finir ma vie sur la table du légiste des Experts ? En faisant attention aux signes qui ne trompent pas. S’il se cache souvent dans le noir et vous saute dessus au moment où vous sortez des toilettes en vous mettant les mains autour du cou, c’est peut-être que psychologiquement il est plus proche du psychopathe que du farceur.

Vous pensez que c’est un mec bien parce qu’il vous complimente sans cesse sur la douceur et la perfection de votre peau.
Il n’a jamais assez de superlatifs pour faire éloge à sa beauté : « Ta peau est si belle que je pourrais la porter ». Sauf que ceci n’est pas une image et que ce qui l’intéresse vraiment c’est d’être le copycat du mec qui mettait sa queue entre les jambes dans Le silence des agneaux et de faire de votre épiderme un joli manteau avec surpiqûres. A force d’aimer des mecs écorchés vif, faites gaffe à ce que cela ne soit pas vous qui le soyez.

Comment je garde ma peau sur le dos ? Procurez-vous un dalmatien. Mieux vaut lui refourguer celle de votre clebs que la vôtre, ça fait moins mal. Le bébé phoque est une option animalière à envisager également si le Monsieur est un peu exigeant sur la qualité de la fourrure. Tant pis pour l’animal (il puait un peu de toute façon), vous ferez une donation à la SPA ou vous parrainerez une chèvre sauvage pour vous faire pardonner.

NB : s’il le mec vous caresse constamment les pieds, ne vous affolez pas. C’est juste Georges Tron et il n’est pas si mauvais dans le fond.

Vous pensez que c’est un mec bien parce qu’il est super attentif à l’hygiène.
Etre propre, c’est bien. Etre maniaque au point de passer à la lumière noire les moindre recoins de la cave après nettoyage au Vaporetto et à la javel, c’est un peut-être un chouilla exagéré. Sauf si on veut s’assurer d’avoir effacer toutes les tâches de sang et autres fluides corporels…

Comment je sais si je suis dans l’antre du docteur Petiot ? Fiez-vous aux indices. Meubles sous plastique, remplacement de tapis neufs tous les 15 jours ne faisant pas partie des excellents conseils de Danielle et Béatrice de « C’est du propre ! » pour garder une maison nette, il est très probable que ces derniers servent 1. À ne pas tâcher le mobilier précieux avec le sang (qui est très dur à enlever) et 2. A emballer les restes lors du dépeçage de corps. Ceci est bien sûr laissé à votre libre jugement.

Vous pensez que c’est un mec bien parce qu’il est brillant.
Il vous épate à mort ! C’est d’ailleurs pour cette raison que vous l’avez inscrit en cachette aux sélections de « Qui veut prendre sa place ? » tant il s’intéresse à tout un tas de choses :  les armes du XIXème siècle, la combustion des corps, la chirurgie alors qu’il est juste boucher…Il cite volontiers les grands auteurs contemporain avec une préférence pour les petites phrases qui parlent de nourriture : « Le baisemain, c’est un bon début. Ca permet de renifler la viande » (Olivier de Kersauzon). Franchement, vous êtes vraiment naïve au point de croire que ce gars-là est tout seul dans sa tête ?

Je fais quoi s’il me propose de servir de base à un carpaccio ? Si vous êtes sous antibio, dites non. Il trouvera certainement dommage de gâcher son repas avec une fille piquée aux hormones. De toute façon, je n’ai pas d’autre solution à vous proposer, alors faites avec même si c’est un peu minable.

#BonCourage.

_____________________

Note pour celles qui auraient craqué sur le joli garçon illustrant cet article : il s’agit de Luka Rocco Magnotta, autrement appelé « le dépeceur de Montréal ». Enjoy !

Publicités