Un mec, c’est (parfois) mieux qu’un chat

tumblr_mm60afqh0y1s77zr6o1_1280


Loin de moi l’idée de critiquer Biba. C’est un magazine que j’aime vraiment (avec le Monde Diplomatique bien entendu),
au ton drôle, plein de bons conseils, avec une rédac’chef que je vénère comme ma mère (et ma mère, c’est un peu Dieu sur Terre), dont la chronique « Ma vie de Célib ‘ » est certainement l’une des plus en vue de la presse française (au moins !) et qui assure une partie de mes revenus. Donc oui, j’adoooooore Biba !

Cependant, en le feuilletant le numéro du mois de décembre, je suis tombée sur cet encart en page 112 « Un chat, c’est (parfois) mieux qu’un mec ». Immédiatement je me suis dit « Ralala, ça va faire scandale comme le coup de Causette avec les prostituées. On va avoir la Ligue des mecs sans poils sur le dos qui vont nous spoiler sur Twitter, on va nous envoyer des chatons morts dans des cartons à la rédac, on va tous nous licencier, du coup j’aurais plus de travail qui impressionne les foules quand j’en parle au McDo, mes parents vont me demander d’habiter avec eux parce qu’ils ne voudront plus payer mon loyer. Ca va être la cata, ma vie va être fichue, je n’aurais plus qu’à vivre dans une litière…». Et là, j’ai pleuré.

Alors, j’ai décidé d’agir avant que l’esclandre n’arrive. Sans vouloir aller à l’encontre totale de ce qui a été écrit dans le magazine (je suis propriétaire d’un chat formidable), je voudrais rassurer ces messieurs en leur disant qu’il y a des cas où un homme, c’est mieux qu’un chat (sinon on se battrait toutes devant les cages de la SPA pour le dernier bâtard restant). Comme ça, tout le monde est content. Pas de scandale. Je conserve mon job, ma rédac chef’ me demande en épousailles (ou pas), on organise une grande fête avec des tapettes (à souris, je précise), les hommes et les chats s’embrassent, on gratte tous une litière géante en picolant de la bière et tout et tout.

Oops, j’oubliais les preuves. Faudrait pas qu’on m’accuse de mauvaise foi.

    1. Un homme n’ouvre pas la porte des toilettes et ne vous saute pas sur les genoux quand vous faites pipi.
    2. Un homme ne se sert pas de sa langue comme d’un gant de toilette pour se nettoyer des parties génitales. Et ça, c’est assez hygiénique.
    3. L’homme ne vous griffe pas pour vous faire comprendre que vous l’agacez. Il vous le dit : « Brit’, franchement tu me pompes l’air, tu bouffes mon espace. T’es trop collante. J’me casse ! »
    4. Du coup, l’homme ne gratte pas comme un couillon la porte pour qu’on la lui ouvre. Il sait le faire lui-même (et il ne tente même pas la chatière à cause de son gros derrière).
    5. L’homme ne remue pas la queue devant tout le monde, ce qui est plus correct en société me semble-t-il.
    6. L’homme a une mère qui peut garder les enfants et venir faire le ménage quand on n’est pas là. Faut juste lui demander (et ne pas rajouter « connasse » dans sa phrase).
    7. L’homme paie le restaurant. Le chat n’a jamais glissé un billet de 20 sous sa gamelle après que vous lui ayez servi un Sheba au foie de thon (qui goûte un rein viable a prorata de la quantité).
    8. Quand il ne bosse pas, l’homme ne pas passe pas sa journée sans bouger de son panier. Parfois il  se penche pour attraper la télécommande.
    9. Quand je lui parle, l’homme répond même si c’est par un grognement. Le chat ne fait même pas semblant de s’y intéresser.
    10. L’homme peut passer des heures à nous caresser les cheveux, le derrière des oreilles et à nous frotter le ventre. Le chat JA-MAIS #BestReasonForEver

Maintenant, comme le veut la formule, faites votre choix.

Publicités