La F.A.Q. du premier rencard

x_8994ca1b_large

Premier rendez-vous. Premier resto. Premières interrogations. Je vous réponds.

Est-ce que je peux prendre un verre de rhum pour me donner du courage avant d’y aller ?
La Raison répondrait non car il faut que vous gardiez l’esprit alerte afin de détecter facilement si le mec est un gros lourd ou non ou s’il va vous mettre du GHB dans votre verre pendant le repas. Mon avis est un peu différent. Partant du principe que le rhum est bon quelle que soit la circonstance (même en cas de décès, le vôtre y compris), je ne vois pas de contre-indications absolues à ce faire du bien dès le départ.

Est-ce que je peux m’habiller en blanc ?
Attention demoiselle, vous n’êtes pas à la noce même si vous espérez (secrètement) que ce premier rendez-vous vous y amènera. Si vous tenez vraiment à vous habiller en mariée, misez plutôt sur le prochain Carnaval.

Et puis, le blanc, c’est… blanc si vous voyez ce que je veux dire. Alors, si vous souhaitez vraiment conserver les vestiges alimentaires de ce rendez-vous sur votre robe en pieux souvenirs ou faire un travail psycho-analytique sur le déroulement de votre rencontre sur la base des taches de sauce bolo, libre à vous… Après tout, on est toutes un peu tordues quelque part.

Le mec est moche et il sent mauvais de la bouche, je fais quoi ?
Fuyez. Loin. Et vite. Il peut-être laid comme un pou avec une hygiène buccale douteuse et pour autant courir très vite (genre son pote c’est Ussain Bolt et il lui a tout appris).L’apparence ne reflète pas les compétences. Retenez ceci comme un mantra, cela vous sera utile dans bien des circonstances.

Comment dois-je me tenir ?
Tout d’abord, restez courtoise, polie et ne dites pas de gros mots (ma mère m’a obligée à écrire cela). Je rajouterai : mâchez bien vos aliments et, après mangé, pensez à bien essuyer la commissure de vos lèvres car le resto n’est pas le meilleur endroit pour montrer que vous êtes une cochonne (ooops… Pardon. Sorti tout seul).

Ma mère m’accompagne, c’est grave ?
La question est : vous avez quel âge ? En fonction de la réponse, tirez les conclusions qui s’imposent.

On parle de quoi ?
Si me suivez, vous verrez que j’ai abordé le sujet quelques fois (ici et ). Pour autant, je pense que l’essentiel est de rester soi-même, de parler de vous (mais pas de votre passion pour Katy Perry), de ce que vous avez vécu (mais pas de votre ex) et de ce que vous envisagez pour l’avenir (en dehors de votre formation en reconnaissant d’animaux de la forêt grâce à leur caca. Si, si, j’en connais).

Je voudrais profiter de ce rencard pour tester son intelligence. Comment faire ?
Rien de plus simple, glissez dans la conversation quelques questions anodines du type « u t = au xx + b 1 u + c 1 w ,   w t = aw + b 2 u + c 2 w? », « Si je te dis subordonnée relative vs subordonnée conjontive, ça te parle ? », « Au fait, tu peux me rappeler les grandes dates de l’époque napoléonienne ? ». Avec ça, vous faites un tour d’horizon des principales matières nécessaires à la construction basique de tout individu normalement constitué d’un point de vue intellectuel.

Je suis très sensible. C’est grave si je pleure ?
Oui. On ne pleure pas à un premier rendez-vous même si cela fait très longtemps que vous attendez qu’une telle chose vous arrive. Donc, si vous êtes dépressive pathologique, si votre grand-mère vient de mourir, et même si vous avez vos règles, essayez de rester émotionnellement stable pendant les 2 ou 3 heures que durera le repas. Un peu de Tranxène peut vous y aider.

Puis-je me permettre de saucer dans son plat ?
Si la table est bonne, si vous avez nettoyé vos mains après être revenue des toilettes, si son herpès labial semble en bonne voie de guérison, n’hésitez pas. C’est quand même idiot de gâcher…

Est-ce que je peux dire « Je t’aime » ?
Oui, vous pouvez dire « je t’aime ma paupiette » (si vous mangez une paupiette. Personnellement, j’apprécie beaucoup les paupiettes). Vous comprendrez aisément, je l’espère, que dire « Je t’aime » à la personne qui est en face de vous est une prise de risque à ce stade inutile.

Je peux coucher le premier soir (entre nous, c’est un peu pressé) ?
Tout dépend (deal with it, je ne suis ni votre mère, ni votre gynéco. Je n’ai rien d’autre à dire sur le sujet).

Publicités