8 choses à ne pas dire à une célibataire

gatto_arrabbiato_1440x900

Et surtout à moi…

« Mais pourquoi tu es encore célibataire ? »

Pour moi cela revient à la question « Pourquoi Tsonga a-t-il été une vraie merde lors de sa demi-finale à Roland Garros ? » dont la réponse est « Parce qu’il a joué comme une merde ». De là à associer le vocable « merde » à ma personne… Il y a des barrières à ne pas franchir si vous souhaitez que l’on reste en bons termes.

 

« Tu es trop exigeante, c’est pour ça que tu ne trouves personne »

J’aimerais que l’on remette les pendules à l’heure concernant la définition du mot « exigeant » car en ce qui me concerne mes critères de sélection du peut-être futur homme de ma vie se limitent au nombre de quatre et sont tout à fait surmontables :

  1. Il est vivant
  2. Il est attiré par moi (et vice-versa)
  3. Il ne croise pas ses bras en mettant les mains sous les aisselles (c’est à mon sens, une règle d’hygiène absolue).
  4. Il n’est pas dentiste (personne n’aime les dentistes, c’est pour ça qu’ils s’épousent entre eux dans la majorité des cas).

Les bases étant posées, vous pouvez me dire en quoi je suis trop exigeante ?

« Prends le temps de travailler sur toi-même »

Je voudrais comprendre le sens réel de cette phrase. Est-ce que l’on me suggère qu’une fois en couple, j’abandonnerai ma vie pour la donner en offrande à un homme qui attendra de moi que je lui prépare un bon steak-frites maison pendant qu’il regarde un match de foot à la télé ? Ou bien, est-ce que vous cherchez à me dire que c’est parce que je suis émotionnellement instable que je suis seule ? Dans les deux cas, je ne suis pas sûre de vraiment apprécier le conseil.

« Je pourrais te présenter mon cousin Henri. Tu vas voir, il est super »

Et pourquoi pas ton oncle Richard, ton frère Hervé et ta mémé Adèle ? On sait tous comment fini ce genre de rendez-vous arrangé. D’un côté le cousin Henri qui n’a pas vu de femmes depuis de trop nombreuses années, donne de violents coups sous la table avec sa main en regardant fixement votre tee-shirt au niveau des seins, et vous – enfin moi – qui finissez le repas avec le vomi au bord des lèvres quand vous voyez Henri s’essuyer consciencieusement la main suspecte avec un sourire pervers. Glauquissime…

« Tu sais, ta tante Monique a toujours été célibataire, pourtant elle a toujours été très heureuse »

Et bien, en voilà une information rassurante. Surtout quand on sait que la tante Monique a 72 ans, vit avec quinze chats (dont les noms commencent tous par K ; c’est son côté famille Kardashian), prend son bain comme dans l’ancien temps (une fois toutes les deux semaines), aime bien s’enlever les ongles des pieds à la main et prend ses repas directement dans la boîte de conserve sans passer par la case réchauffage.

Merci de m’avoir associée à elle. Vraiment. Je peux maintenant vous renier en toute sérénité.

« Ecoute, si tu n’es pas mariée à 45 ans, je t’épouse ! »

Merci beaucoup d’avoir pitié de moi, mais sachez qu’il n’est absolument pas certain que de mon côté, j’accepte de vous épouser dans l’avenir, aussi lointain soit-il. Les gens vieillissent mal pour la plupart, je ne veux donc pas être contrainte d’avoir dans ma couche quelqu’un dont la principale activité physique se réusme à l’apnée du sommeil.
Ensuite, si je vous suis infiniment reconnaissante pour votre proposition, je trouve la situation quelque peu pathétique et j’imagine déjà les articles sur les blogs concurrents : « Tragique ! L’ami de BritBrit Chérie se sacrifie pour l’épouser. Avec un sens du dévouement complètement désintéressé (les parents de la blogueuse ayant refusé de constituer une dot), il conduit celle à qui il avait fait une promesse impossible devant monsieur le Maire qui lui remit au passage la médaille de Chevalier de l’Ordre du Mérite. En effet, quel courage ! Blabla blaBla… ». Mon célibat, je préfère finalement l’assumer seule ; j’ai encore un semblant de dignité.

 

« De nos jours, c’est un peu surfait d’être en couple. Au moins, tu peux profiter de la vie »

Cela veut donc dire que l’Amour, la chose qui alimente les plus grands romans, les plus beaux films, les plus merveilleuses chansons, est une sorte de truc inutile ?
C’est clair, qu’au lieu de gaspiller mon temps à chercher un partenaire avec qui partager de jolis moments de bonheur, il vaut mieux passer des heures à regarder des LOL cats sur Youtube ou à traquer ses ex sur Facebook. C’est ça profiter de la vie !… Ou pas.

 

« Tu finiras bien par trouver quelqu’un… Il y a de nombreux poissons dans la mer »

Je suis ravie que vous me parliez de la population maritime, ce sujet auquel on ne prête pas assez d’importance. Et sinon, on enchaîne notre échange sur quoi ? Les cycles menstruels des moules ? Sans blague, je crois qu’il est préférable que l’on arrête là la conversation. Au delà de l’Amour, il y a aussi l’amitié.

 

Publicités