Les statuts Facebook qu’on ne veut plus voir (jamais !)

65f85d04b86cccfb242e1ac5940a9007

Après « Les photos Instagram qu’on ne veut plus voir », il était temps de s’attaquer à Facebook. La sélection a été stricte mais elle ne souffre d’aucune grâce

1. Les points météo

Capture d’écran 2013-06-03 à 11.11.32

On a tous envie d’un métier dans lequel on puisse s’exprimer pleinement, à la hauteur de notre talent et qui nous éclaterait du matin au soir Mais, sauf erreur de ma part, il n’était pas dans mon idée que « commentateur du temps qu’il fait » soit ce type de job et je n’ai jamais entendu une personne ne mon entourage dire que son trip serait de bosser pour Météo France. Bref, j’ai certainement dû avoir une mauvaise appréciation de ce qu’est un boulot bien.
A en croire le nombre des mes amis qui parlent du temps, je me dis que finalement la France est en matière de météorologie l’équivalence du Canada en ce qui concerne les chanteuses à voix : un vivier de boulets à exterminer !

2. Les citations à la con

Capture d’écran 2013-06-03 à 11.10.55

De deux choses l’une :

  • Soit vous avez fait de la citation une passion depuis votre bac Philo, ce que je peux tout à fait comprendre vu que pour ma part j’ai un certain faible pour les verres d’alcool qui me rendent également très philosophe.
  • Soit vous cherchez à paraître cultivé alors que franchement, on sait très bien que si vous arrivez à terminer un bouquin de Marc Lévy en moins de trois mois, c’est un exploit. Cela dit, je n’ai jamais réussi à en finir un, l’auteur ayant un effet très soporifique sur mon organisme.

Quoi qu’il en soit, dans les deux cas, vous nous faites chier.

3. Les psycho-drames

Capture d’écran 2013-06-03 à 18.51.55

« Badmood … », « Je suis au bord du gouffre », « Je hais le monde ! », ceci ne sont bien évidemment que des exemples, mais ces statuts nous sont si familiers.

Ces statuts ont pour principal intérêt de susciter les commentaires de vos amis qui, pris en otage de votre dépression, s’inquiètent de votre état. Il faut que vous compreniez une seule chose : si vous avez besoin de parler de ce mystérieux mal, d’avoir un vrai soutien psychologique, songez à aller voir un professionnel parce qu’en ce qui nous concerne, on a déjà suffisamment à faire avec nos cas personnels.

4. Les débats sans fin sur l’amitié ou autre idiotie du genre

Capture d’écran 2013-06-03 à 11.46.45

Rien qu’à lire ce pavé, je suis à bout de souffle… en plus d’en avoir rien à faire. C’est quoi votre problème en dehors d’aimer vous écouter parler pour ne rien dire ? Sans déc’, à un moment, faut lâcher prise. Vraiment.

5. Les mises à jour incessantes des photos de profil

Capture d’écran 2013-06-03 à 17.51.39 Capture d’écran 2013-06-03 à 17.51.29

A croire que vous passez l’essentiel de vos journée à vous prendre en photo dans des poses dites artistiques avec ajout de filtres « embellisseurs ». Vous cherchez quoi ? A ce qu’on vous dise que vous êtes AWESOME ? Avez-vous oublié que nous vous côtoyons (au choix) quotidiennement / depuis la 5ème / trop souvent  pour savoir que vous ne ressemblez pas du tout à cet ersatz de Nabilla (mais à Christine Boutin, si !) ?
J’en suis à me demander si je ne préfèrerais pas voir votre chat à la place de votre tronche.

6. Vos performances sportives

Capture d’écran 2013-06-03 à 14.35.52

Statuts associés : perte de poids, promotion salariale.

Si le message subliminal que vous cherchez à nous faire passer est « Je suis un winner. Vous êtes des merdes », bingo ! vous avez gagné. Ou pas. Parce que ce que l’on peut comprendre c’est : 1. Vous êtes gros, 2. vous transpirez comme un goret pour perdre 500 gr que vous reprendrez dans les prochaines 24 heures et 3. pour compenser votre peu d’estime de vous-même, vous écrasez tout le monde au boulot.

(NdA : ce qui vient d’être précédemment analysé a été écrit sous le coup de l’impulsion et de la jalousie. Il est bien évident que ces statuts montrent que vous réussissez tout ce que vous entreprenez. Sauf peut-être le couscous. Ou la mayo. Moi, je suis très fortiche en mayo. Et en pâte à modeler. Je fais des Superbites…

NdA à la NdA : Ces dernière remarques n’ont bien sûr absolument aucun lien entre elles, mais comme j’ai un peu bu je fais des associations bizarres parfois. Ou souvent. Enfin ça dépend).

7. Les invitations à des jeux

Capture d’écran 2013-06-03 à 14.52.02

Et elles sont nombreuses. Minima une dizaine par jour. Pensez-vous sincèrement que ma vie est tellement pathétique que le meilleur que je puisse faire est de construire une grosse ferme avec du maïs qu’il faut récolter des heures durant, creuser sans fin une île à la recherche de trésors, aider un raton-laveur à associer trois boules de la même couleur ? OK, je vois où nos rapports en sont…

8. Les chaînes

Capture d’écran 2013-06-03 à 17.39.26

Et puis tu fais une faute d’orthographe comme ça tous les benêts qui participent à la survie des moules la reproduisent également.

#End (pour cette fois, mais cela mériterait une partie 2)

Publicités