Petit post en passant, parce que je vous aime…

OgAAAMxvpFd_kKysa4RIoi9Rj9vRxAVMQjNX6vmzjAy0nw81VlXqr4sg4C_ZCcIyhmJ20Rxy5fezZlH0GB9c0hbbriEAm1T1UNw4Nu25I7oRhhysqAnMFsxrKV_e_large


Parce que je vous aime, il est de mon souhait d’être la seule parmi vous à qui il arrive de vomir dans son sac tout en conduisant. 
J’espère aussi sincèrement être la seule parmi vous qui a finit par se garer, s’asseoir sur le trottoir et pleurer de tout son soul avec son sac souillé à ses côtés. En plein jour.

Ainsi, j’espère plus que tout que vous tiendrez compte de ce conseil :

Si vous vous sentez mal, genre vous avez envie de rendre, rester dans le lieu où vous vous trouvez jusqu’à ce que cela passe. Ou vous sera sérieusement humiliée. Je crois en effet qu’il n’y a pas beaucoup de situations plus rabaissantes que celle correspondant à :
1. Mettre sa tête dans son sac et laisser sortir de là des bruits peu ragoûtants
2. Etre observés avec dégoût par les passants qui vous prennent ou pour une ivrogne ou une droguée ou une pestiférée ou les trois à la fois.

De plus, voici un autre petit conseil :

Si vous devez vomir dans votre sac à main assurez-vous qu’il n’est pas en toile. Je ne vous fais pas de dessin sur l’importance de cet avertissement  et sur les lois de la porosité.

Pour info, mon sac était en toile.

___________________________________

Précisions pour les mauvaises langues : mes problèmes nauséeux n’ont nullement été provoqués par une absorption massive d’alcool. Merci d’en tenir compte dans le jugement que vous pourriez porter à mon encontre à la lecture de ce post.

Publicités