Choses à faire à la Saint Valentin (pour oublier)

iFItb4cvFM3WM

Théoriquement, on s’en fout complètement de cette Saint-Valentin idiote pour amoureux gnangnans qui ne profite finalement qu’aux bourses des vendeurs de parfums et de fleurs.

Dans les fait, ce jour-là, on prend un malin plaisir à ne rien faire et on est AB-so-lu-ment ravis de ne rien foutre de ce jour de merde-.

Bon, en réalité, même si l’on se contrecarre de cette pseudo fête qui ne sert à rien, où les regards dégoulinent comme ceux des cockers et où des mains caressent d’autres mains alors que c’est le facteur porteur de gastro numéro 1, on a toujours un pincement au cœur en se disant que cette année encore, on ne pourra pas se la jouer duo de mièvres.

Contre le spleen d’une vie solo un jour où les coefficients ne se multiplient que par deux, il n’y a pas de solution -miracle : il faut attendre que cela finisse. Alors pour que ce jour passe un peu plus vite, le mieux est encore de s’occuper comme on peut.

Voici ma petite liste de « trucs que je pourrais faire à la Saint Valentin ». N’hésitez pas à piocher dedans, c’est cadeau !

    1. Boire. Uniquement de l’alcool. Pour perdre un peu de lucidité. Car boire en jour précis dans le but de faire fonctionner son système urinaire ne présente aucun intérêt.
    2. Apprendre la chorégraphie de « Crazy in love » de Beyoncé avec le truc à quatre pattes où tu rentres et sors le ventre à toute vitesse. Je n’exciterai certainement personne, mais j’aurai au moins fait travailler mes abdos et mon périnée.
    3. Réfléchir profondément à la question fondamentale : « Comment font les filles qui ont de longs ongles pour jouer de l’accordéon et se masturber ? »

  1. Bien rigoler avec mon chat en prévoyant des tas de petites activités comme lui faire manger des chamallows, lui mettre des chaussettes sur la tête, lui faire boire de l’Armagnac, s’asperger de phéromones,…
  2. Choisir définitivement la nouvelle signature email de mon iPad entre :
  • Envoyé de mon télécran
  • Dicté à mon assistant
  • Envoyé au cours d’une crise d’épilepsie
  • Envoyé depuis mon hélicoptère
  • Envoyé sous influence de la drogue
  • Envoyé bourrée !

Faire un tableau avec les avantage set les inconvénients de chaque signature, retenir les deux meilleures et organiser un vote sur Twitter.

  1. Avoir des relations sexuelles. Peu importe le partenaire, son genre, son sexe., s’il aime la pop culture et les rognons de veau, je n’en suis plus là !
  2. Maîtriser à la perfection mon imitation de Marge Simpson.
  3. Jouer au jeu du « Je me frotte le ventre dans le sens des aiguilles d’une montre tout en me tapant sur la tête avec l’autre main » et voir combien de minutes je peux tenir sans me tromper. Réessayer plusieurs fois pour améliorer mon record personnel.
  4. Appeler un ex toujours célibataire pour lui dire que je me sens super bien. Je pourrais faire cela un autre jour, mais je me dis qu’en ce jour de St-Valentin où il pourrait se sentir super mal, ça va bien l’emmerder que moi, je sois en super forme.
    Note pour moi-même : ne pas hésiter à en rajouter des tonnes
  5. Calculer quand tombera ma prochaine période d’ovulation. Juste pour savoir parce qu’il m’arrive parfois de perdre le fil, surtout en ce moment.
  6. Retrouver mes 15 ans en écoutant et chantant (hurlant ?) « Call me maybe » tout en tournant sur le dos. Penser à fixer une lingette de Pliz Parquet Ciré parce que je suis aussi une adulte qui s’assume et qui sait entretenir son appartement même quand elle régresse.
  7. Se lancer dans le DIY. Je vais confectionner des poupées vaudoues en pâte à crêpe. Puis je les placerai en haut d’une étagère où je les laisserai se décomposer jusqu’à la pourriture finale telle une métaphore de l’Amour. Salvateur !
Advertisements