Un complot ? Non, une conspiration !

conspiration-nounours

Consultation réalisée gracieusement dans le cadre de mes activités de médecin référent pour le site LadiesRoom.fr. Enjoy !
________________________________________

De : Stéphanie Rose
A :
 Son Éminence Docteur BritBrit Chérie de Ladies Room

Objet : Commentaire étrange


Très chère Éminence,

C’est la plume tremblotante que je me permets de t’adresser personnellement ce message. Je suis en effet membre du Club de lecture qui t’est consacré où nous louons à quatre – nous espérons recruter un membre de plus dans les cinq ans à venir – la pertinence de ta pensée et l’extrême qualité de ta rédaction tous les jeudis soirs devant un poster où tu poses merveilleusement en short avec une Pina Colada.

Si je t’écris aujourd’hui c’est pour dénoncer les propos pour le moins étranges tenus par une lectrice de Ladies Room.

Alors que le thème portait sur les enfants issus et/ou élevés par des couples homosexuels, elle associe, après une longue démonstration à laquelle je n’ai pas tout compris, ce que je suppose être la PMA à une forme « (d’) eugénisme que les nazis recherchaient et que nous mettons légalement tout doucement en place ». Tu pourras retrouver l’intégralité de son commentaire ici.

Dis-moi, j’ai fait un mauvais rêve ou ce genre de personne à l’esprit tordu existe vraiment ? Crois-tu qu’elle soit victime d’un trouble psychologique ou est-ce tout simplement le fruit d’une personne à l’esprit peu enclin à l’ouverture ? Il faut dire j’ai exclu la stupidité profonde et l’inculture compte tenu de ses intéressantes références littéraires et de l’irréprochabilité de sa grammaire.

Merci d’avance de ton éclairage.

Stéphanie Rose

PS : Je t’ai envoyé un petit colis de Bonne année avec une bouteille de Bailey’s. L’as-tu bien reçu ?

 _________________________

Chère Stéphanie Rose, 

Si je savais que de nombreux fans se réunissaient régulièrement pour fêter mon existence, j’ignorais par contre qu’il existait des clubs de lecture underground  autour de ma prose.

Pourriez-vous me transmettre un commentaire composé de l’ensemble de mes écrits afin que je puisse contrôler la qualité de votre propos analytique ? Ce n’est pas je sois pointilleuse sur les détails, mais je serais très ennuyée si la nature de mon discours venait à être déformée.

Bien. Aparté fait, penchons-nous sur le cas Longwere puisque tel est le pseudo de la lectrice sus évoquée.

Point de manque d’ouverture d’esprit de la part de cette personne. A mon avis, je pense juste qu’elle souffre d’un fort trouble lié à des théories conspirationnistes biologiques dans une vision paranoïaque du monde, le tout appuyé par des expériences médicales douteuses (cf. sa référence sur les têtes greffées sur d’autres corps).

C’est une pathologie bien connue puisque que précédemment de nombreuses personnes ont développé de tels symptômes dont les plus connus portaient sur le SIDA (résultat d’une guerre biologique ayant pour objet  d’éradiquer la population africaine), la fluctuation des eaux potables (complot communiste), le « syndrome de la guerre du Golf » (expérience médicale menée sur les soldats US ).

Ce constat fait, la question est de savoir si nous pouvons faire quelque chose pour elle, ce à quoi je réponds : « C’est pas gagné, Lulu ! ». puisque les paranoïaques ne font par définition confiance à personne.

Voici donc mon message à Longwere :

« Ma chère amie, si tu me lis à travers cette réponse à Stéphanie Rose, voici quelques petites choses qui vont te permettre un retour à la réalité où il y a certes des gens qui font l’amour par les fesses et des utérus artificiels en devenir, mais aussi de gentilles bistouquettes qui mettent des graines dans le ventre des mamans et des gens qui vont rester marier jusqu’à la tombe finale.

  1. Prends des neuroleptiques. Beaucoup. N’aies pas peur de surdoser.
  2. Mets-toi à l’art-thérapie. Tu pourras dessiner les têtes de qui tu veux sur des corps de chatons ou de Cyril Hanouna. Cela libèrera ta créativité et tes angoisses.
  3. Tente une hypnose avec une projection dans le monde des licornes magiques. Je t’accorde que ces équidés ont dû subir des transformations génétiques, mais en même temps, à part la drogue, on n’a pas trouvé plus salvateur qu’un poney avec une corne sur la tête pour être plus détendu de la culotte.
  4. Apprends à relativiser. Ex : « Les gens divorcent ? Ce sont des cons ! », « Les enfants vont bientôt naître dans des tubes ? On s’en fout, les gosses c’est chiant  et au moins ils sont déjà rangés ! »
  5. Contacte Jean-Marie Bigard avec qui tu pourras évoquer sans risque de jugement le complot du 11 septembre car je suis sûre que tu as aussi un avis sur la question.

Sache que je n’ai rien contre toi, que j’ai un papa et une maman, que je ne suis pas fondamentalement féministe, que mon utérus est en parfaite santé selon les résultats de mon dernier frottis et que pas plus tard qu’hier, un patient m’a traité de folle ce qui était plus ou moins justifié. Tu vois, nous avons quelques raisons de bien nous entendre. Prends soin de toi.»

Voilà. Attendons maintenant de voir ce qu’il va se passer car j’ai fait tout ce qui était en mon pouvoir pour ramener un peu de raison dans ce cerveau proche du burn-out.

Pour finir ma petite Stéphanie Rose, une petite chose : j’ai bien reçu ton colis de nouvelle année. Je suis toutefois circonspecte sur le fait que la bouteille envoyée est au trois-quart vide. N’aurais pas tu tenté de me refourguer des restes de Réveillon ? Merci de ta réponse.

Gros poutous du Sud-Ouest.

Docteur BritBrit Chérie
Psychologue officielle de star académiciens // Grand juré au Concours des plus beaux sosies d’Aquitaine.

Publicités