Célibataire à Noël ? YOUPI !

25-cute-and-funny-animals-enjoying-christmas

En parcourant le world wide web tel un petit poney sauvage au galop sur un arc-en-ciel à la recherche d’une licorne à tringler, je suis tombée sur une vieille étude de 2009 réalisée par le site serencontrer.com. qui disait que 2 célibataires sur 3 étaient tout chafouins au moment de la période des fêtes. Je m’insurge violemment contre cet état de fait !

Reprenez donc espoir que diable ! Etre seul en période de Noël est certainement la meilleure chose qui puisse vous arriver. Alors, faites jouer les haut-bois et résonner les trompettes, soyez joie et allégresse car voici pour vous, enfin mis en lumière, les 14 avantages à être célibataire à l’heure de la Nativité. Tenez, c’est cadeau !

  1. Vous n’avez pas à dépenser de l’argent en cadeaux et victuailles pour un mec qui ne passera certainement pas l’hiver.
  2. Vous évitez ce grand moment de solitude où vous vous rendez compte que la famille du mec avec qui vous comptez passer le restant de votre vie est un croisement entre les Simpson, Une famille Formidable et une tribu de hobbits. Dire que vous avez des doutes sur les suites à donner à votre relation amoureuse à cause de cette découverte pour le moins horrifique est un doux euphémisme.
  3. A ce propos, vous n’avez pas à faire de cadeaux à des gens que vous connaissez à peine et dont vous n’êtes même pas sûre de les revoir un jour (voir point 2).
  4. Vous ne vous engueulez pas avec votre +1 pour savoir de quel côté de la famille vous allez passer Noël. Lui ne veut pas aller chez vous (« Tous des cons ! »), vous ne voulez pas aller chez lui (« Tous des consanguins ! »). C’est sûr que vus sous cet aspect, les accords conjugaux de pacification ont autant de chances d’aboutir que le conflit israëlo-palestinien.
  5. Vous éliminez le risque d’avoir une rupture douloureuse en cette période de fête. Ca n’a l’air de rien de dire ça, mais je vous assure que cela vous permettra d’économiser de nombreux frais chez le psy.
  6. Vous ne vous lamentez sur votre sort avec une bouillotte sur le ventre pendant que votre mec passe les fêtes de Noël avec sa femme et ses gosses. 
  7. Vous n’avez pas à supporter un repas avec la belle-famille. Certes, votre famille n’est pas forcément mieux, mais ils ont au moins la délicatesse de ne pas vous faire de remarques désobligeantes pendant que vous vous bourrez comme une huître à l’Armagnac.
  8. Vous n’êtes pas obligé de faire semblant d’aimer le cadeau que votre chéri vient de vous faire. Ca fait toujours mal de constater que, alors que vous vivez une relation stable et intense, votre moitié ait pu croire l’espace d’un instant qu’une assiette décorative Elton John pourrait vous faire votre bonheur.
  9. A contrario, vous n’avez pas à justifier le fait que vous Lui ayez offert pour la 5ème année consécutive un jeu de chaussettes Droopy. S’Il était plus intéressant, s’Il avait des centres d’intérêt intelligents, vous n’en seriez pas là.
  10. Il y a des tonnes de faux Pères-Noël et de faux lutins célibataires et relativement lubriques dans les rues à qui vous êtes parfaitement libre de faire leur fête.
  11. Vous êtes libre de porter des grosses chaussettes, un bonnet rouge avec un grelot et un pull avec deux rennes qui se sniffent le museau sans que vous n’ayez à vous demander si l’Autre acceptera ou non de vous faire un enfant après cette épisode.
  12. Vous pouvez vous enfiler toute la saison 1 de New Girl sans que quelqu’un ne vous gratte le téton pour jouer au Petit Jésus dans la crèche. Notez la métaphore inspirée 70’s et Brigitte Lahaie, preuve que votre mec est un pauvre type.
  13. A propos de ce jeu, vous évitez le côté pathétique de deux corps en mouvance qui se sont enfilés trop de foie gras, de chapon fourré et trois parts de bûche à la crème, sorte de d’accouplement de pachydermes en coït post-traumatum.
  14. Last but not least : Vous pouvez manger tous les restes ! 
Publicités