Le SOS de terriens en détresse

Oui, j’ai un coeur.

Je sais, c’est incroyable.

Je vous laisse quelques secondes pour vous remettre de cette nouvelle.

Voilà.

Donc aujourd’hui, et une fois n’est pas coutume, je voudrais vous parler d’une cause que je soutiens depuis quelques années pour des raisons très personnelles et je souhaiterais vous associer cette action.

Haïti. J’ai eu la chance de me rendre dans ce pays il y a 2 ans, juste après le terrible séisme qui a fait des milliers des morts et j’ai rencontré là-bas des gens formidables, au courage inébranlable, mais qui vivaient dans des conditions de misère extrême au milieu d’un climat de violence.

Le 24 octobre dernier, le terrible ouragan Sandy a ravagé Haïti bien avant de toucher la côte américaine et aujourd’hui, c’est l’état d’urgence. Je vous laisse visionner le clip de l’AFEJ, l’association que je supporte – peu connue mais très efficace – qui a lancé un appel aux dons national et qui explique plutôt bien la situation de manière très émouvante (prenez un mouchoir avant de regarder, cela sera con d’avoir du mascara jusque sur le menton).

Alors si vous êtes touchés par cette cause, je vous propose d’agir de deux manières différentes, selon votre envie, vos moyens, votre humanisme :

1. Partagez la vidéo sur votre Facebook, votre Twitter et pour les grandes âmes, sur votre blog.
Voici le lien en dur : http://youtu.be/SbZxLnYp7z8

Je promets à tous ceux qui le feront de vous faire un lien dans un prochain billet en guise de remerciement. J’aurais aimé faire plus (boire un rhum avec vous, chanter une ode à votre gloire, vous lécher les derrières des genoux,…), mais j’ai peur de ne pas pouvoir me rendre disponible pour tout le monde.

2. Faites un don à l’AFEJ. Même petit. Car un don + un don + un don +… = des sous ! (ouep, j’ai de solides bases en maths).
Vous trouverez toutes les infos relatives à l’affectation des dons et comment participer ici.

C’est la première fois que je vous le dis, alors profitez : #merci !

Ce billet est non sponsorisé, non rémunéré, n’a fait l’objet d’aucune promesse d’ordre sexuel. Il est uniquement le résultat d’un fond d’humanité.

Publicités