« I’m the Queen of the night » : Conseils et astuces

Il y a quelques temps, je vous avais donné quelques clés utiles pour qu’aller en soirée seule, même si on ne connaît personne, se révèle être un moment agréable et pas seulement parce que le buffet est gratuit.

Aujourd’hui, allons plus loin dans la réflexion et demandons-nous quelles seraient les solutions pour ne pas être un invité parmi tant d’autres, mais plutôt la Queen of the night, Party girl du canton, celle sans qui toute soirée ressemblerait à l’enterrement d’un chaton overdosé au GHB.

Etre la personne la plus cool de la fête, finalement ce n’est pas si compliqué.

  1. Respectez bien le thème de la soirée, sans rechigner. Ainsi si le thème est BYOB (Bring your own beer), apportez votre bière ; si c’est « les romains lubriques de l’Antiquité », venez habillé en toge sans mettre de culotte dessous. Vous voyez, rien de bien sorcier dans le fond.
  2. N’amenez jamais votre mère. Si vous ne pouvez faire autrement, laissez-la dans la voiture en veillant bien à laisser une fenêtre entreouverte pour le renouvellement de l’air.
  3. Ne commencer aucune conversation par « A/S/V ? » (Age/sexe/ville pour ceux qui n’ont pas connu IRC fin des années ‘90s)
  4. Apprenez à faire un ou deux tours de magie surprenants. Les gens aiment les animations magie autant que les bébés pandas
  5. Apportez une bonne bouteille d’alcool.
  6. Sollicitez les gens pour qu’ils viennent prendre des Instagram avec votre bouteille et vous. En général, tout le monde adhère de bon cœur.
  7. Essayez d’avoir l’air sympa. Faites tourner le plateau de petits fours, donnez le tempo – rapide – pour le remplissage des verres, roulez des palos à qui n’en veut.
  8. Devenez le centre d’attraction en vous faisant accompagner par une célébrité. Je pense que des personnes comme Greg le millionnaire ou Lorie doivent se monnayer pour moins de 75 euros la soirée ce qui reste un investissement intéressant.
  9. Alternative d’accompagnants : si vous souhaitez donner l’image d’une personne ouverte, venez avec une personne appartenant à une minorité visible (scientologue, SM, …). Oubliez tout ce qui est handicapé, noir, gay qui sont trop « intégrés » pour provoquer une quelconque émotion chez les autres. Idem pour les religieux ou le chinois dont tout le monde se méfie.
  10. N’ayez pas l’air indifférent à ce que les autres racontent même si vous n’en avez rien à faire. Ainsi, si la maîtresse de maison se lamente sur sou soufflé au fromage qui ressemble à une crêpe, prenez un air contrit en fronçant les sourcils pendant au moins 20 secondes, puis relâchez.
  11. Ne lésinez pas sur les compliments tout en restant crédible. C’est sûrement sur ce dernier point qu’il y a méga challenge, mais tout est possible.
  12. Montrez que vous savez allumer des allumettes en les frottant sur votre derrière. Cela ne sert à rien, mais ça impressionne toujours.
  13. Faites des références à l’actualité culturelle.
    NB : Parler de la sortie du dernier album de Jenifer n’est pas une actu culture.
  14. Balancez des saloperies sur Justine de l’Amour est dans le Pré afin de susciter l’approbation générale sur un sujet passionnant.
  15. Gagnez les jeux à boire. La coolittude ne souffre d’aucune faiblesse sur ce point.
  16. Allez fumer des cigarettes dehors. C’est une très bonne façon de paraître cool même si cela engage votre pronostic vital.
  17. Mettez en pratique la chorégraphie sur « Call me baby » créée dans votre salle de bain en omettant le passage « booty shake à quatre pattes ». N’oubliez pas que votre objectif est d’être une Dancing Queen, pas une R n’ B Pupute.
  18. En partant faites la bise à tout le monde, même aux animaux domestiques de la maison. Ca c’est cool !… Enfin,  je crois, mais ne me demandez pas pourquoi.
Publicités