Histoire de salade (ne pas confondre avec histoire salace)

  1. S’acheter un sandwich avec plein de mayonnaise, de tomate, et de salade.
  2. S’apercevoir que le sandwich est quand même très gros.
  3. Etablir un ratio entre la hauteur du sandwich et son ouverture buccale maximale afin d’être sûre de pouvoir tout y fourguer. Résultat de l’équation : tout ne rentrera pas.
  4. Ne pas reculer devant l’obstacle, les probabilités mathématiques, la faim et entrer comme on peut le sandwich dans sa bouche.
  5. Forcer le passage. Vraiment.
  6. Faire tomber une bonne partie du sandwich dans son décolleté.
  7. Jeter un coup d’œil à gauche et un coup d’œil à droite pour vérifier que personne n’a remarqué le drame gastronomique.
  8. Hésiter entre la bienséance – continuer de manger comme si de rien n’était – et l’hygiène « ropoplolesque ».
  9. Agir pour libérer vos glandes mammaires de la feuille de salade et du morceau de salami qui occupent désormais une bonne partie des bonnets de votre soutien-gorge.
  10. Commencer par soulever discrètement chacun de vos seins en serrant les coudes le plus près possible de la poitrine pour faire remonter les aliments. D’abord en alternance, puis les deux ensembles.
  11. Echec de la manœuvre.
  12. Toujours en douce, Passer la main dans le décolleté style « je me caresse la gorge » en essayant de faire pince avec le bout des doigts.
  13. Réussir à attraper un petit bout de salade, mais malgré tous les efforts du majeur et de l’annulaire, le morceau retombe lamentablement.
  14. Tenter une nouvelle approche méthodologique de récupération en frottant sa poitrine contre le bord de la table. D’abord lentement, puis en accélérant. Ils vont bien finir par s’éjecter de là !
  15. Bide total. Mon tee-shirt s’est imprimé de la couleur du salami au niveau du téton droit.
  16. Commencer à s’énerver et décider d’y aller franco !
  17. Plonger la main dans le soutif et retirer triomphalement la salade puis le salami à moitié écrabouillé.
  18. Ahah, je vous ai eu saletés de pourritures de sandwich de merde ! Qui c’est la plus forte hein ?!
  19. Relever la tête, le visage victorieux, et s’apercevoir que le gars en face m’observe la bouche grande ouverte.
  20. Quoi ? Qu’est-ce qu’il a ? Il a jamais vu quelqu’un qui a de la boustifaille dans son soutif ?
  21. Non mais sans dec’, pourquoi il continue de me fixer comme si je tournais un porno à la Brioche Dorée ? Les mecs se font vraiment des films pour rien. Même une pauvre tranche de salami avec un bout de laitue, ça les fait triper.
  22. Hey Ducon, sache que je ne me caresse pas. Je nettoie mes seins, rien de plus. Et surtout, rien de sexuel, que cela soit clair et gravé dans ton esprit.
  23. Il n’a pas l’air de comprendre et continue de bader dans mon décolleté.
  24. L’ignorer et baisser la tête pour vérifier tout de même qu’il ne reste plus rien de mon déjeuner dans son soutien-gorge.
  25. Remarquer un peu de mayonnaise dans le sillon des seins.
  26. Glups.
  27. Le mec continue d’insister du regard.
  28. Re-glups.
  29. Et puis zut, au point où on en est… Retirer la sauce incriminée avec son index.
  30. Relever la tête et soutenir plus que jamais le type du regard. Porter le doigt à sa bouche…
Publicités