Le Petit Précis de la Célibataire #5 : le premier rendez-vous

 I love... ?! / Précis de la célibataire par BBC

Le premier rendez-vous est le résultat d’un travail de séduction virtuel et/ou téléphonique voire festive avec échanges rapides (un roulage de pelle) où l’on a fait croire à la cible pendant une période plus ou moins longue que si nous n’avions pas forcément été touchées par la fée Perfection au berceau,  nous étions a minima drôles, mignonnes et faciles à vivre, que nos défauts n’étaient pas agaçants mais charmants et que la vie à nos côtés serait aussi pop et colorée qu’un clip de Katy Perry. C’est ce qui s’appelle marketer le produit pour le rendre attractif, voire indispensable, en vue d’une acquisition impulsive par le consommateur.

Dire que l’autre en face a fait la même chose n’est pas une hypothèse fausse.

Toute la problématique de la première rencontre avec votre amoureux potentiel réside donc dans deux faits : comment maintenir cette promesse de vie happy et funky avec une bombinette anatomique (oui, on parle bien de vous !) et s’assurer que l’autre est effectivement à la hauteur du tableau qu’il a lui-même dressé de sa personne.

Voici donc quelques bons conseils pour réussir votre « first date » haut la main et entamer une relation durable sur de bonnes bases.

  1. Choisissez avec minutie le lieu du rendez-vous. Par exemple, on évitera la piscine (trop à poil) ou la promenade au bois de Boulogne (trop Ricardo du Brésil), ainsi que le club libertin (pas assez lumineux).
  2. Avant d’aller à votre rendez-vous, n’oubliez pas de faire le tour de votre territoire pileux – nez, moustache, aisselles, foufoune, genoux, mollet, doigts d’orteils – mis plus ou moins en jachère suite à votre longue période de célibat.
  3. Etre cohérente. Si vous fixez un rendez-vous en « tout bien tout honneur », évitez d’arriver habiller comme une pute.
  4. Si vous couchez dès le premier soir, évitez de porter (en vrac) culotte remonte-fesses, bas à varices, gaine et autres festivités du même genre. Vous réserverez ces « jolies surprises » à l’élu de votre coeur si votre relation se poursuit au-delà des 6 mois.
  5. Si l’objet du rendez-vous porte un collier de barbe, une sacoche en cuir marron et des sandales jésuites, fuyez. C’est a vue d’œil un prof d’histoire-Géo et votre conversation finira forcément par un exposé sur Napoléon, la révolution industrielle ou la techtonique des plaques.
  6. Ne l’accueillez pas comme un chien fait la fête à son maître. Ca fait vraiment cas désespéré qui s’attache à n’importe qui voire à n’importe quoi (un poteau, un os en caoutchouc,…)
  7. Parler descente d’organes entre deux bouchées de ris de veau est absolument proscrit.
  8. De même, sa mère n’est pas un sujet de conversation acceptable. Elle aura tout le temps de vous emmerder après si la relation se poursuit.
  9. Sachez décoder le langage du corps. S’il sourit, a les yeux qui pétille et se titille régulièrement le téton, c’est bon vous poursuivez l’aventure. S’il vomit, c’est mort.
  10. Stoppez immédiatement la rencontre si le gars vous invite à rencontrer dans la foulée ses parents à l’occasion du déjeuner dominical alors que vous ne lui avez même pas encore proposé de rencontrer vos seins.
  11. Si son ex est, selon ses dires, « une pouffiasse egocentrique avec un QI d’huître qui dilapide le fric, drague tout ce qui bouge et qui mériterait de crever dans un accident de chameau », payez l’addition et partez vite. Il y a beaucoup de chance pour que votre rencard soit ou encore très amoureux, ou extrêmement rancunier, ou  psychopathe à tendance serial killer. Ou les trois à la fois..
  12. S’il vous propose au moment de l’addition de la partager et va pour se faire jusqu’à compter vos verres de vins et calcule une règle de trois pour que vous puissiez payer le juste prix, n’insistez pas, il n’y aura rien de bon à tirer de ce garçon.

Lire également :

Publicités