Rêves d’enfant, mon cul !

   

C’est avec beaucoup de nostalgie que l’on regarde parfois dans le rétroviseur de notre vie où l’on se revoit tendre enfant aux joues rondes et au regard malicieux aspirant bien souvent après une fessée à devenir adulte et plus vite que ça. Parce que voilà, des rêves de « quand je serai grand(e) », on en a eu par milliers. Sauver le monde en éliminant les parents à coup de chamallow (ça ne laisse pas de traces), sauver un moineau du froid, trouver un vaccin contre les poux, sans compter les « je serai princesse, pompier, lesbienne (spécial dédicace à ma sœur)… ».
Sauf que quelques années plus tard, force est de constater que de tous nos rêves d’enfant il ne reste plus grand-chose, pour ne pas dire rien, et heureusement ! La maturité, la clairvoyance voire pour certains l’intelligence acquise entre 8 et 30 ans, nous font écrier aujourd’hui « Merci la Vie, mes rêves d’enfants ne se sont pas réalisés ! ». Vous en doutez ? Plus pour longtemps, croyez-moi.

I’m a Barbie Girl in a Barbie World…
Le rêve de vos 7 ans : ressembler à Barbie Shopping à Paris quand vous serez grande. Longs cheveux blonds, superbes jambes de trois kilomètres et poitrine généreuse, l’archétype de la bombe californienne vous fait tripper à mort !

A 30 ans pourtant,vous ressemblez plus à votre mère qu’à Barbie. Signe non optionnel qui ne trompe pas et qui fait de vous un membre incontesté de votre famille : cet arrière-train qui dépasse à gauche et à droite une fois assise, bien pratique pour ramasser les miettes.
Allez les filles, stop à la dépression grâce aux maths (si, si !). Prenez un papier et un crayon et notez : si Barbie était humaine, elle ferait 2,28 m, aurait un tour de hanches de 101,6 et un tour de poitrine de 83,9 cm. Autrement dit, elle serait un monstre de foire ! Alors on dit merci qui ? Merci Maman de m’avoir fabriquée à ton image. Par contre pour le gros cul, tentez de négocier une liposuccion à financement familial. La malédiction adipeuse à un vaccin, il s’appelle chirurgie du cuissot.

Voulez-vous prendre votre père pour époux ?
Le rêve de vos 4 ans : vous marier avec votre père, cet homme idéal grand et fort qui vous fait voler dans les airs et tue les mouches avec une seule espadrille en main. En plus, il fait disparaître les bobos grâce à des bisous. Comme le PSG en son temps, « Papa est magique ! ». Reste à éliminer un problème majeur : votre mère.

A 25 ans, la vérité ! Papa n’est pas magique, papa est juste un homme normal comprendre qu’il fait des bruits avec ses fesses surtout quand il a bien mangé, aime un peu trop les femmes autres que votre mère et vous,  porte des caleçons dans lesquels il réchauffe sa main en ronflant devant la Formule 1 du dimanche. Son seul pouvoir magique : faire disparaître plus vite que son ombre saucisson et jambon dans son bidon.Finalement votre mère devrait être décorée de la Légion d’Honneur ou de tout autre signe distinctif de la Nation  pour bravoure et ténacité. A sa place, vous seriez comme votre sœur : lesbienne.

Il était une bergère, et rond et rond petit patapon
Le rêve de vos 3 ans : C’est à la lecture de « Martine à la ferme » que vous avez trouvé votre vocation. C’est décidé quand vous serez grande veaux, vaches, cochons et poulets fermiers Label Rouge n’auront plus de secret pour vous.
Tout comme vos Playmobil, sauf que vous pouvez plier genoux et coudes ce qui est fort pratique quand on y réfléchit bien, vous vivrez heureuse avec votre mari à la coupe au bol. Pendant qu’il passera ses journées sur le tracteur à sillonner les champs, vous trairez vos chèvres. C’est génial la campagne !

A 34 ans, vous vous rendez compte que vous l’avez échappée belle. Imaginez-vous mariée au sosie de Freddy de l’Amour est dans le Pré, vivant une folle passion conjugale dans sa ferme vintage années 50 avec ses parents eux-mêmes vintage années 40 ; vos journées rimées par le ramassage d’œufs, le castrage de maïs et la fabrication de fromage de brebis… Côté mondanités, c’est une fois par an au salon de l’Agriculture  où vous n’espérez qu’une chose, que Jacques Chirac vous tâte la fesse. Glups. Heureusement, vous êtes devenu employée des pompes funèbres ce qui est un moindre mal. Enfin, je crois.

Plus haut, bien plus haut … (d’après les paroles de Plus Haut, What for, 2002)
Le rêve de vos 10 ans : devenir hôtesse de l’air. Joli uniforme avec un charmant petit foulard Air France, chignon parfaitement ordonné, l’hôtesse de l’air est belle et en plus elle a de sacrées relations avec le commandant qui l’autorise à visiter son cockpit quand elle veut, surtout quand il y a le pilote automatique.

A 20 ans, la révélation ! L’hôtesse de l’air est avant tout une serveuse dans les airs. Quand elle ne s’occupe pas de ramasser le vomi d’un passager ou de se dégager des mâchoires d’un autre, elle offre mini-coca et biscuits japonais tout en croisant les doigts pour que sa prochaine affectation ne soit pas sur le vol de Charm-El-Cheick ou du
Rio-Paris. Reste à espérer pour celles qui auraient concrétisé leur rêve que s’envoyer en l’air avec le pilote n’est pas une légende aérienne. Partir au 7ème ciel dans le cadre de ses fonctions, voilà qui peut au moins en faire rêver plus d’un.

Voulez-vous crever danser grand-mère ?
Le rêve de vos 5 ans : Mamie, elle est trop géniale. Elle vous donne des bonbons à n’importe quelle heure de la journée, vous autorise à regarder la télé jusqu’à au moins 21 heures et vous laisse lancer des cailloux sur les chiens du quartier. Alors oui, elle a quelques croûtes sur les jambes – « Saloperie d’eczéma ! » – qui vous gratte les fesses quand vous empruntez son lit, mais à part ça vous n’avez qu’une ambition, celle de passer le reste de votre vie avec mamie.

A 40 ans, vous ne regrettez pas votre choix d’avoir placé cette sorcière dans un hospice. Il y avait certes cette odeur corporelle qui sentait de plus en plus le moisi au fil des ans, mais ce n’était rien par rapport au reste comme cette manie à devenir incontinente pour exprimer son mécontentement ou à sucer les bonbons avant
de les remettre discrètement dans votre boîte. Si encore elle avait été généreuse, cela aurait pu ménager votre patience, mais a priori elle conserve ses bons du Trésor russe pour lui tenir chaud dans la tombe. Qu’elle s’étouffe avec, tiens !

Bon, c’est pas tout, mais maintenant j’ai quelques rêves d’adultes à concrétiser comme gagner au loto, dormir avec George Clooney et Mathieu Amalric en même temps (ou pas), me nettoyer le nez sans que personne ne me voit, ne plus avoir de poils au genou,… Et ceux-là croyez-moi, je compte bien à ce qu’ils se réalisent !  

Répondez à notre grand jeu concours  : Quel est votre rêve d’enfant heureusement non réalisé parce que franchement cela aurait été la lose totale ? A gagner : mon estime, c’est déjà pas mal !

Publicités