DocBBC 10 : Inspiration – expiration

Comme tous les mois, le désormais improbable Docteur BritBrit ausculte la Room des Ladies pour répondre à toutes les questions plus ou moins saugrenues de ses membres.

En ce début d’été, BritBrit Chérie a stérilisé son plus beau scalpel pour tailler en mille morceaux le fanatisme d’une addict de rouleaux de papier
toilette, et mis son masque de chirurgien le plus trendy pour se protéger de l’attaque bactériologique d’un huissier un brin procédurier.

Le Docteur BritBrit Chérie saura-t-elle encore une fois mettre un terme aux déboires des lecteurs de la Room ?

Question ? Réponse !


3805014022_2c74a350b2.jpgChère BritBrit
Chérie,
 

J’ai une nouvelle passion ! A l’image de Storia qui vouait un culte à Cristina Cordula, moi je suis complètement fan de Valérie Damidot que je trouve extraordinairement créative et pleine d’esprit.
Alors, pour rendre hommage à ma déesse cathodique, j’ai décidé de me lancer moi aussi dans la décoration intérieure avec en spécialité la récup’ de rouleaux de papier toilette. La poursuite de
mon dessein artistique : démontrer que poésie et W-C ne sont pas incompatibles. Bien au contraire.

As-tu vu ma dernière œuvre pour décorer le dessus de ton lit ? Je l’ai appelée « Oiseau et feuillage un matin d’automne qui sent bon la rosée et
les champignons frais ». C’est beau non ?

Je rencontre juste un petit problème : tel l’écrivain devant sa feuille blanche, je me retrouve seule et sans idées devant mes rouleaux ronds et
évidés. Toi qui est toujours pleine d’inspiration, tu n’aurais pas quelques conseils à me donner  ?

 Des bisous tout plein,

 Cilule

 

docBritBrit.pngChère
Cilule,

Loin de moi l’idée de faire de la consultation de comptoir, mais je crois qu’il est enfin temps que tu résolves tes problèmes de transit intestinaux.
Sans dévoiler mon intimité familiale, tes troubles artistiques me font clairement penser à mon Oncle Georges qui, pétri d’hémorroïdes, avait traduit son mal-être par des sculptures en tubes de
Préparation H. Je t’avoue que sa carrière artistique n’a pas franchement décollé mais bon, tout comme lui, ton objectif n’est certainement pas de devenir un jour Camille Claudel… Hein, hein
?

Je dois t’avouer que je ne suis pas une experte en recyclage décoratif de rouleaux de PQ. Par contre, en terme de recherche d’inspiration, je peux
te donner quelques petits trucs qui feront travailler ton imaginaire et t’aideront à développer ton sens ‘artistique’ si je peux qualifier ton savoir-faire ainsi.

  • S’inspirer de l’actualité pour plonger au plus profond des faits. En ce moment par exemple, tu peux travailler sur la Coupe du Monde de Football
    qui en a enfin fini de nous faire chier (merci Anelka !). Chier… papier WC… Je sens qu’il y a comme une corrélation entre les thèmes, isn’t it ?
  • Travailler sur la base de tes rêves. Rêves et imaginaire créatif faisant souvent bon ménage. Pour ma part, je n’ai jamais rêvé de rouleaux de
    papier toilette. Une fois, je crois me souvenir d’un rouleau de Sopalin, mais c’est un peu vague. Une histoire de jus d’orange qui ne voulait pas être absorbé avec mon chat ingrat qui
    grignotait le coin de la feuille parce que j’avais épongé juste avant du jus de magret de canard. Enfin tout cela manque de précisions, mais si ça me revient, je ne manquerai pas de tout te
    raconter dans les moindres détails.
     
  • Se mettre dans des conditions favorables à la Création. Fond musical, télé allumée sur L’amour est dans le Pré, lumières tamisées… A ton aise,
    libre à ton esprit de s’évader à travers les vastes plaines de l’Imaginaire. Tiens, as-tu essayé la lecture de Marc Lévy dans les toilettes ? Je suis persuadée que tu ressortirais de là pleine
    d’idées.
    NdlA : toute personne croyant que j’établis ici un lien entre l’écriture de l’auteur et le lieu aura bien raison. C’est pas merdique, mais c’est tout comme.
  • Puiser son inspiration dans les œuvres d’autres artistes, voire les détourner. Ne va pas croire que cela montre que l’on a un talent réduit à
    néant. Le génialissime Dali n’a pas hésité une seconde à mettre une jolie moustache à La Joconde. J’imagine parfaitement bien un radeau de la méduse en rouleaux de PQ… Enfin, à la vérité pas
    vraiment, mais je me dis que plusieurs rouleaux côte à côte cela doit forcément mieux flotter qu’une bicoque de fortune en bois vermoulu.

Forte de ces précieux conseils, je te souhaite de formidables créations d’intérieur en papier toilette. Surtout ne m’envoie aucune œuvre en
remerciement. Sensible comme je le suis à ton art, je pense que ton travail finirait aux toilettes. Une boucle bouclée en quelque sorte.

LotusMent tien,

Docteur BritBrit Chérie
Chiottologue, 20 ans d’analyse de Voici


 

4647254257_6959ed330e.jpgDocteur BritBrit Chérie,
Comme le spécifie votre site Internet en ces termes : « vous pouvez venir boire un café avec nous quand vous voulez, nous nous ferons un plaisir de vous recevoir », je me suis rendue en vos
locaux au 19 rue Cléry afin de vous rencontrer et de me faire offrir ce fameux café.

Quelle ne fut pas ma surprise de me rendre compte que non seulement vous n’êtes absolument pas présente sur votre lieu de travail aux heures
prévues par la Convention Collective des chroniqueurs de bas-étage, mais qu’en plus j’ai dû me débrouiller pour faire fonctionner une machine à café au prétexte que Monsieur Aulive n’a jamais
rien su faire marcher un appareil de sa vie et surtout pas enfiler des capsules dans un trou. Et après on dit que les jeunes s’y connaissent en technique !

Tout ceci a bien entendu fait l’objet d’un constat par l’huissier que je suis.

Je vous remercie donc de bien vouloir me donner les justifications de votre absence ainsi que les raisons expliquant votre manque de
savoir-recevoir. A titre d’information, je vous rappelle que j’ai à ma disposition tout un arsenal d’armes juridiques me permettant de vous faire parler.

Recevez, Madame le docteur, mes plus respectueux sentiments extrêmement distingués,

Maître Jean de la Montardais
Huissier de Justice, expert en déjections canines sur les trottoirs
cannois.

 

docBritBrit.pngCher
Maître,

Au tout début, j’ai cru que votre mail était une blague de plutôt moyenne qualité. Et puis, quand j’ai lu l’histoire sur
Aulive et sa façon toute particulière de réaliser un café, je me suis dit qu’il y avait là un fond de
vérité.

Le garçon n’est effectivement pas très doué en Senséo, confondant assez souvent les cotons Demake Up usés de Loou avec les capsules de la machine, ce qui donne un breuvage pour le
moins… atypique. A la rédaction, tout le monde se félicite d’ailleurs de ne pas avoir opté pour une Nespresso au fonctionnement un peu plus complexe. Qui sait ce qu’Aulive trouverait à y glisser
à l’intérieur.

Cela dit, sa maladresse ne date pas d’aujourd’hui. En cours d’EMT en 5èmeB, il a réussi à pyrograver sa table contre son gré. Comprendre : au lieu
d’écrire comme tout élève normalement constitué « Nik la Police » ou de dessiner Super-Bite (représentation de l’organe masculin avec une cape de Superman), il a juste « créé » une immonde
gravure toute en traits et pois en tous genres démontrant ainsi un maniement de l’appareil plus qu’improbable.

Maintenant, nous l’acceptons tel qu’il est et l’aimons avec ses qualités et ses défauts. Je vous prie donc de bien vouloir le pardonner et vous
apporte la garantie qu’il suivra très rapidement une formation « Je réussis mon café avec George Clooney ». Au prix qu’elle nous coûte, nous espérons très rapidement des résultats
probants.

En ce qui concerne mon absence, je comprends tout à fait votre désarroi. Je suis une personnalité si extraordinaire que les gens qui me côtoient
sont unanimes : à mon contact, ils se bonifient. Au regard de votre courrier, je ne vous propose cependant pas de nous rencontrer. Je crains que nous ne soyons pas dans le même état d’esprit et
que ma présence vous améliore, chose que je ne souhaite absolument pas. Quand on est con, on reste con !

A bon entendeur,

Docteur BritBrit Chérie
Conologue mais pas trop !

 


Vous avez des questions, des inquiétudes, vous souhaitez réagir à un article, le docteur BritBrit Chérie attend vos mails  à cette adresse.
Prochaine consultation en juillet 2010 !
NB : Le cabinet n’accepte pas les paiements par chèques et les pauvres.

Publicités