LETTRE DE CANDIDATURE






De : BritBrit Chérie
A : Sylvette Overdose de Noix, rédactrice en chef de Cosmopopotin
Objet : Enfin une candidature que vous ne pourrez refuser !

Chère Madame,

Autant ne pas passer par quatre chemins : j’adore ce que vous faites, et ceci ne souffre d’aucune exception !
D’ailleurs, votre dernier article sur l’horoscope 2009 était tellement passionnant, que j’ai décidé de l’afficher dans mes toilettes histoire de ne pas oublier toutes les bonnes choses qui vont
m’arriver cette année. A commencer je l’espère par l’acceptation de ma candidature au poste de journaliste-pigiste au sein de votre rédaction.

Alors certes, vous n’êtes pas la première rédaction que je contacte. Ne le prenez pas mal, j’allais y venir surtout après les treize refus de divers magazines dont Elle & Fan, Bibalibalo, Marie Loose, Le philatéliste
serein,… Mais l’important n’est-il pas que vous receviez aujourd’hui mon curriculum vitae ? Comme on dit « Tout vient à point à qui sait attendre ». Parce que voilà, très sincèrement, je ne
pense pas que vous puissiez trouver perle aussi rare que ma modeste personne.

En dehors du fait que je sois particulièrement rigolote (quand un petit verre traîne dans les parages, c’est encore mieux !), j’aime particulièrement le travail de groupe – surtout s’il y a
quelques beaux spécimens mâles, héhéhé – tout en étant très autonome, notamment si la rédaction est composée à 100 % de filles en mode frange, pour ne pas dire en version pétasses.

Mon expérience dans le domaine féminin est très grande. J’ai à peu près développé toutes les failles inhérentes à notre genre : surpoids, dépression post-largage, addiction maladive au Georges
Clooney, célibat de trop longue durée, famille honteuse avec mère intrusive tendance possessive, bouffées délirantes face à des soldes exceptionnels,…
Tout ceci me permet de vous prouver que je suis si bien en harmonie avec votre lectorat que mes articles sauront retranscrire à merveille leur quotidien de femmes désoeuvrées.

A n’en point douter, il faut que nous nous rencontrions afin de définir ensemble notre mode de collaboration ainsi que la rémunération associée, forcément généreuse vu le ratio « prix de votre
magazine/milliers d’exemplaires diffusés ».
Je reste donc à votre disposition pour convenir d’un rendez-vous à l’heure et jour qui vous conviendront le mieux (sauf le mardi à 19h car j’ai Pilates et que j’ai déjà manqué deux cours).

Veuillez agréer, Madame, mes salutations les plus cosmopolites.

BritBrit Chérie, candidate rêvée.
Publicités