Never MISS you*


article diapo genevieve2[1]

Fraîche comme la crème normande, belle comme une moule à la mode de Caen avec son regard bleu azur made in Manche Sea, notre nouvelle miss a séduit les spectateurs de TF1 en deux battements de
cils et un discours de reine (enfin, je ne me rappelle plus de ce qu’elle a dit, mais elle a certainement dû être très convaincante).  Miss
France  2010, Malika Ménard de son nom, est donc notre digne ambassadrice de la beauté et de l’élégance à travers le monde depuis un peu moins d’une
semaine.

Oui, mais voilà, être Miss n’est pas une fin en soi et Malika le sait bien. Vous ne croyez tout de même pas
que la pauvre fille s’est tapée les chorégraphies de kermesse en robe chantilly pour se faire repérer par Kamel Ouali ou a enchaîné les sourires forcés juste pour la promotion de son
dentiste ?  Que nenni.
La demoiselle qui voulait forcément poursuivre ses études en biochimie de l’ongle pas plus tard que le vendredi, a désormais d’autres ambitions bien plus sérieuses comme celles de devenir
animatrice météo, actrice dans Plus belle la Vie ou encore mannequin pour Saint-Algue.

Mais pour cela, entre deux candidats de Secret Story, il faut savoir tirer son épingle du jeu afin
que le nom de Malika soit bien plus que la rime de Milka.

Valérie Bègue, alias la perverse, et Chloé Mortaud  la franco-américaine voleuse de couronne l’ont bien compris : il faut savoir se faire
remarquer dans les règles de l’art. Comprendre : ce n’est pas en ayant l’air d’une jolie vierge sage lisant la bible de Sainte-Gene, prête à entrer dans les ordres de la bienséance façon
Des Chiffres et des Lettres que l’on réussit à se forger une image de wineuse et de présentatrice chez M6 Boutique.

Cela dit, force est de constater que depuis ton élection, ma Chère Malika, aucun article sulfureux
n’est paru dans Entrevue ou dans Ici Paris. Damned, l’anonymat te guette !

Heureusement, grâce aux exemples de tes illustres aînées et à mes précieux conseils, je te promets que l’on
parlera de toi pour au moins les deux ans à venir. Pas toujours en bien (je ne suis pas non plus mère Térésa), mais au moins tu ne seras pas une énième Nadine dont personne ne se rappelle
l’existence et ça, cela vaut bien plus qu’un retour à la vie normale.

 

Conseil n°1 : Se clasher avec la
Fontenay

Sache-le, la vioque ne sert plus à rien mais fait une formidable attachée de presse. Il te suffit juste de dire que l’UMP est très tendance et Geneviève est une vache, et de poser seins nus pour
Psychologie Magazine. Hop, hop, hop, hop ! la machine à relations presse est enclenchée.
Je te conseille également de faire des produits laitiers tes amis pour la vie. Cela a très bien fonctionné pour Valérie Bègue.

Grâce à ces petits subterfuges, à toi les interviews de Morandini, le plateau du Petit Journal de Yann
Barthès et un Vie privée, vie publique avec Mireille spécial « J’aime me montrer nue la nuit dans les coulisses du JT de Laurence Ferrari ». A chacun
son truc comme on dit.

 

Conseil n°2 : Faire des
déclarations fracassantes

Ce n’est pas en se prononçant pour la paix dans le monde, contre la famine ou pour l’export du chihuahua mexicain en ZEP que tu vas faire annale dans les prochains numéros de Public.
Question oral, il faut AS-SU-RER.

…. (Mais qu’est-ce qu’elle
fabrique ???)

…. Noooon !!!  Pas en passant sous le bureau,
malheureuse !

Il faut multiplier les prises de paroles, les plus importantes ayant trait à votre personnalité ou votre vie
privée. A force de balancer des petites phrases, il y aura forcément une illumination verbale, un léger dérapage et ce même sans le faire exprès. Exemple, déclarer  « je n’aime pas les myopathes » en pensant parler d’une recette de pâtes siciliennes. Après tout, on ne demande pas à une Miss d’être calée en
cuisine, n’est-ce pas ?

 

Conseil n°3 : Sortir avec un mec
trash

Exit les petits jeunots (à laisser aux vieilles qui en font leur toys-boys), les proprets à la mèche scultée
par Studio Line ou les gendres idéaux façon Jean-Luc Delarue années 90.
Les It girls qui durent l’ont bien compris, il suffit de regarder Kate Moss, Amy Winehouse et son Blake ou encore Laeticia Hallyday. Enfin, je ne suis pas sûre sur le dernier exemple…
Bref.

Chère Malika, il te faut le mec brut de pomme, un peu crado, qui sent le
talent à plein nez, le sien de nez étant quant à lui bourré de poudre d’ange. Le genre gars dont tout le monde dit qu’il n’est pas pour toi, mais avec qui tu te laisses entraîner et enivrer dans
son univers underground. Very Trash and very sexy !

Sur le marché actuel de l’homme rebelle, je dois cependant avouer que le choix est restreint beaucoup d’entre
eux étant soit finalement revenus à la normalité avec un Scénic et un chien, soit en rehab, soit morts.
Cela dit, je me suis laissée dire que Steeve Estatof était libre. Je t’assure qu’avec un petit relooking capillaire tu dois pouvoir en faire un French Pete Doherty. Si,si.

(Mais pourquoi elle retourne sous la
table
 ?)

Malika, reviens ! Je t’ai déjà dit que les dessous de table c’était pour les chiens ou les miettes de
pain. Quelle gourde parfois…

 

Conseil n°4 : Te la jouer Super
Héroïne

Là, tu ne détruis pas ta vraie nature comme dans le conseil précédent. Il te suffit de t’appuyer  sur ta douce image de jeune fille bien rangée pour dégainer collant à paillette, body en Lurex et cape en satin pour te transformer en vengeresse des plus
malheureux. En France, on aime les gentils qui font du bien aux pauvres gens.

Première mission : venger Justine Lévy en piquant son mec à Carla Bruni, la salope qui avait épousé
l’homme de la faible écrivaine (oui, le mot « faible » peut prendre plusieurs sens dans cette phrase).

C’est donc armée de beaucoup de courage que tu vas devoir donner le baiser de la mort à un petit d’homme à
l’égo démesuré et à la pensée désorientée. La bataille n’est pas toujours très propre.

Cela dit, je peux t’assurer qu’à la fin de l’opération, tu ne vas pas décoller des unes de Paris Match et
Madame Figaro au moins jusqu’en 2012. La grande classe présidentielle et la bonté d’âme en plus, que demande le peuple ?

Malika, sur ce cas précis tu peux retourner sous la table et t’activer. Nan, pas pour ramasser les
miettes.Faut tout lui dire à la jeunette.

 

Conseil n°5 : Aimer la mode bien
plus tout… et surtout bien plus que les animaux

Les petits lapins qui courent un peu partout dans les verts fourrages, tu trouves ça trop chou. Mais c’est
certainement en écharpe que tu les apprécies le plus. C’est si doux et surtout si classe chez Maxim’s. Quoique le vison est un signe de richesse extérieure bien plus apprécié qu’un modeste lapin
de clapier. C’est mignon les visons en manteaux trois-quarts. Après tout, mieux vaut les voir sur tes épaules qu’en cage non ?

Là, tu tiens un vrai discours différenciant de ceux des idiotes qui militent cul nu pour la protection
animale. Sûr que toi au moins, tu ne chopperas pas la grippe A, le cou bien protégé du froid par une jolie fourrure de renard gris.Comme le dirait Christina Cordula, la relookeuse brésilienne de
M6 : « Tou n’es pas un H. Tou est MAG-NI-FAAAÏÏÏÏÏ-QUEEEEEUUUHH  ma chèrie ! »

 

Ses conseils appliqués, il te reste le plus important : être toi-même. Décomplexe-toi, on ne te
demande pas d’inventer le fil à couper le beurre, mais juste d’en manger le moins possible pour conserver ta ligne de déesse car ta plus belle victoire serait certainement de gagner le concours
de Miss Univers et ce, sans te faire butiner par Omar Harfouch.
Oui Malika, tu as plus que le droit de ranger la table avant que le vilain n’arrive.
Elle est choute quand même, elle comprend presque vite !

Advertisements