Réponse à candidature

De : Valérie Torgnagna – Rédactrice en chef de EllE & Fan
A : BritBrit Chérie
Objet : Réponse à vos (trop !) multiples candidatures

 
Chère BritBrit Chérie,

Nous vous remercions du fort intérêt que vous portez à notre magazine ELLE & Fan. Il faut dire que quinze
dossiers de candidature en moins de 10 mois, nous ne parlons plus de motivation, ni même d’opiniâtreté, mais plutôt de rage !


Bien que nous recrutions régulièrement de talentueuses pigistes, nous avons le regret de vous informer que votre profil, bien que très intéressant d’un point de vue strictement psychologique
(mégalomanie naissante, forte propension au harcèlement moral voire sexuel, dépression latente…), ne correspond pas à l’esprit
absolutely fabulous de notre magazine.

Premièrement, nous ne souhaitons pas nous débarrasser d’Alix Tricot de Laine « cette vieille bourgeoise
au roux mochasse » telle que vous la décrivez, pour la remplacer par – et je vous cite toujours – « une jeune béarnaise en quête d’une expérience unique au sein d’une véritable
rédaction de putes à frange ».

Deuxièmement votre vision de la mode qui s’en tient à une fashion week alcoolisée à Hossegor, nous laisse un peu pantoises. Ce
n’est pas que nous doutons de vos compétences, mais nous nous questionnons légitimement sur vos capacités modesques.
Sauriez-vous donner à nos lectrices l’envie d’acheter un porte-clés Vuitton à 320 dollars (free tax, LAX Airport) pour leur Fiat 500 alors que
c’est super indispensable dans une vie de tous les jours ? Permettez-nous d’en douter.

Pour finir, vos déboires familiaux, notamment lors du mariage de votre cousine, ne semblent pas correspondre aux attentes
de nos lectrices qui recherchent avant tout glam’, du glam’ et encore du glam’. Avec tout le respect que nous vous devons, cela semble être aux antipodes des qualités de votre entourage
proche.

Ceci dit, nous vous remercions de bien vouloir nous signifier par retour de mail si vous avez définitivement
abandonné l’informaticien à nez original pour le docteur célibataire. Nous ne serions que trop vous conseiller de le faire compte-tenu des misérables salaires accordés aux « faces de
clavier ».


Nous espérons que vous trouverez rapidement un poste de pigiste plus en accord avec votre profil, et surtout arrêtez de nous assiéger avec vos CV intempestifs.

Veuillez agréer, chère BritBrit Chérie, nos salutations les plus Karl Lagerfesques.

Valérie Torgnagna
Rédactrice en chef de EllE & Fan

Publicités