Le (presque) parfait Petit Monsieur

Messieurs, cet homme n'est pas parfait, mais a priori il l'est déjà plus que vous !

J’ai remarqué une chose étrange : beaucoup de mes lecteurs sont des lecteurs. Je veux dire par-là qu’il s’agit d’humains de sexe masculin a priori parfaitement formés. Ceci me donne le sentiment malsain d’être de celles qui font du communautarisme. La plupart de mes articles d’éducation sentimentale – et notamment les Petits Précis de la Célibataire – sont à destination des femmes. Alors oui, certains de ces conseils pourraient s’appliquer pour les hommes, mais j’ai un doute affreux: et si ces messieurs n ‘y trouvaient pas leur compte et restaient dépendants de la médiocrité imposée par leur genre ?

Qu’à cela ne tienne, je tiens aujourd’hui à me rendre utile auprès des hommes afin que,
quand le jour du Grand Jugement viendra, je puisse plaider ma cause pour une place au Paradis. J’avais commencé cette démarche avec le billet « Comment communiquer avec une fille sur Internet ? », et aujourd’hui, je sens qu’il est important de poursuivre dans cette voie et de ne pas laisser le sexe aux trois pièces s’empêtrer chaque jour un peu plus dans ses erreurs.

Damoiseaux et Messieurs, voici donc quelques conseils pour vous aider à progresser dans vos relations avec les femmes. Même de légers efforts seront déjà une grande victoire.

  1. Quand une fille vous dit « non », il ne s’agit en aucun cas d’un commencement de négociation. Il n’y a rien d’autre à ajouter sur ce point.
  2. De plus, quand une fille vous dit vraiment « non », elle n’est pas forcément lesbienne. Acceptez juste cette affirmation comme un état de fait et ne pensez pas immédiatement « plan à trois ».
  3. Si vous ne souhaitez pas être perçu comme une bite sur pattes, évitez de forwarder les PowerPoint de femmes à poils.
  4. Il est normal de ne pas aimer le foot, les jeux vidéo, les voitures, la science-fiction et les films pornographiques. Evitez donc de passer pour le stéréotype du pauvre type.
  5. Quand vous prenez votre copine en photo, avant de lui montrer le résultat, veillez à appliquer un filtre Instagram, surtout si elle a une vilaine peau. Elle saura vous en remercier.
  6. Votre tee-shirt avec une feuille de cannabis en gros sur votre poitrine ne donne pas de vous une image de rebelle mais d’un être complètement immature à la limite du débile.
  7. Chaque fille au monde, même votre mère, a un sein plus gros que l’autre. Sachez-le.
  8. Ne rabaissez pas une femme qui commente le match de foot avec vous. Cela part d’un bon sentiment, elle essaie uniquement de se mettre à votre niveau.
  9. De part la physiologie de votre sphère buccale et ORL, vous êtes tout à fait capable de dire « Je t’aime » à quelqu’un d’autre que votre reflet dans le miroir.
  10. Lorsque vous voyez une fille en mini-jupe qui marche seule dans la rue et qui ramasse quelque chose par terre, surtout ne la violez pas. D’ailleurs, n’y pensez même pas.
  11. Si vous avez une aventure extraconjugale, évitez de vous enfermer avec votre tablette numérique et votre smartphone dans les toilettes au prétexte que vous souhaitez lire la version électronique du Figaro tout en attendant un coup de fil de votre mère. Même si vous ne nous pensez pas très maligne, nous pourrions qualifier ceci de comportement suspect.
  12. Si vous basez votre recherche de l’âme sœur sur le modèle Scarlett Johansson, préparez-vous à affronter de longues années de célibat.
  13. « Qu’est-ce qu’on mange ? » n’est pas une phrase équivalente à « Bonjour ma chérie. As-tu passé une bonne journée ? »
  14. Considérez que le mariage est une forme d’assurance vie, cela vous aidera à passer le cap.
  15. Imiter le chameau à la perfection ne fera jamais de vous un Jean Dujardin, mais une chose qu’on abandonnerait bien dans le désert sans eau.
  16. Si une main féminine vous effleure délicatement la nuque, n’imaginez pas immédiatement qu’elle vous propose un 5 à 7. La propriétaire du membre est juste en train de rentrer l’étiquette qui sort de votre col.

Bien entendu, il y aurait encore beaucoup de choses à vous dire, mais je ne veux en aucun cas vous assommer d’un coup. Cela serait trop et vous ne pourriez peut-être pas y survivre. Commencez déjà par ces conseils, je suis déjà persuadée que les bénéfices pour mes congénères seront énormes. Après, si vous le souhaitez, nous poursuivrons ultérieurement notre enseignement car malgré tout, vous en avez grand besoin.

About these ads