Missing : blogueuse hors de contrôle

Chers lecteurs de BritBrit Chérie,

Nous vous informons qu’en raison d’un fort stress provoqué par la très prochaine publication d’un billet sur un huis-clos dans des chiottes (ne me demandez pas d’où lui vient cette brillante idée), BritBrit Chérie s’est absentée soudainement et n’est donc malheureusement pas en mesure de publier en ce lundi un post digne de ce nom.

Une des dernières images de BBC aperçue ivre morte chantant avec un balais

A ce jour, sa santé mentale semble relativement stable, même si, après avoir consulté les très excellentes statistiques de ce blog vendredi soir (plus de 600 visiteurs sont venus acclamer « Que sont devenus nos joujoux préférés ? »), elle a subitement mis un leggings à paillettes et des talons de 12 cm tout en chantant « I’m a bitch » des Plasticines. C’est dans cet état que notre adorée chroniqueuse a quitté son bureau et n’a depuis donné aucun signe de vie.

Pour connaître intimement BritBrit Chérie depuis quelques années, je ne crois pas me tromper en vous disant que cette dernière sera probablement hors de contrôle pendant les prochaines 36 heures, soumise à de très profondes crises d’égocentrisme où elle se prendra pour un Jedi, paradera dans les rues de Pau dans un tutu à paillettes et s’adonnera à la surconsommation d’alcool en public jusqu’à ce que les autorités locales –pourtant habituées à ses trop nombreuses frasques – ne soient forcées de mettre un terme à ses décadentes activités.

Selon nos sources (Crédit Agricole), elle sera prochainement à découvert ; tout son argent étant actuellement dépensé en bouteilles d’Havana Club Ambré très rares et de Coca-Cola de fabrication péruvienne exclusivement.
Si vous êtes un homme, prenez donc garde à ne pas vous faire abuser par une jeune femme survoltée qui n’en veut qu’à votre capacité financière à lui rincer le gosier.

En attendant que tout rentre dans l’ordre et que notre idole reprenne ses esprits, sachez qu’une cellule d’aide psychologique sera rapidement mise en place pour vous aider à accuser le choc de sa disparition. Pour plus de renseignement, nous vous invitons à suivre BritBrit Chérie sur Twitter ou à aller faire un tour dans son Antichambre.

Vous pouvez bien sûr laisser vos messages de soutien en commentaire de ce post.

Dernière petite chose pour terminer : au nom de BritBrit Chérie, je vous souhaite une très bonne bourre et un joli sapin de Noël (?).

Cordialement,

Océane Morand
Editrice de BritBrit Chérie,
Département "blogueuses dépravées en devenir".

About these ads