Flux financiers

http://platform.twitter.com/widgets/hub.1326407570.html

Avertissement :    l’auteur tient à préciser que la base des échanges retranscrits dans ce billet est issue de la vie réelle. Comme quoi, une relation avec sa banque ne tient pas forcément de l’ordre de  l’utopie.

De : Amandine H.
À : BritBrit Chérie [mailto:britbrit@britbrit-cherie.com]
Objet : Rendez-vous avec votre banque

Bonjour chère Madame Chérie,

Je suis votre nouvelle conseillère financière au Crédit des Agriculteurs. J’aurais souhaité que l’on fixe un rendez-vous pour faire connaissance et faire un bilan sur votre patrimoine. Pouvez-vous me donner vos disponibilités ?

Cordialement,

Amandine H.
Conseillère Particulier


De : BritBrit Chérie
À :
Amandine H.
Objet : Re : Rendez-vous avec votre banque

Bonjour,

Merci pour votre mail. Je suis cependant au regret de refuser votre proposition. Cela fait déjà 6 ans que je suis au Crédit des agriculteurs et mon cas semble intéresser    peu de personnes. Pas un coup de fil, pas un mail même pour mon anniversaire. J’en venais à me demander si je n’étais pas un compte-fantôme. Faut dire que votre prédécesseur s’appelait Tibéri. Ca    ne s’invente pas.

Cela dit, je comprends. Un compte sans incident mais sans très gros apports, des produits financiers achetés a minima, pas de placements qui rapportent à la banque… Une vie bancaire bien triste pour les super gestionnaires que vous êtes.

Ah si, j’ai eu pendant 24 heures un découvert qui vous a toutefois rapporté 8 euros de frais de gestion (gestion de quoi ?). Lors d’une conversation téléphonique avec    votre centre d’appels où j’ai réclamé le remboursement de ces frais, on m’a bien fait comprendre qu’il n’y avait rien à faire et que je n’avais qu’à mieux gérer mon argent. Sympa    !

Il y a eu aussi ma demande de crédit de l’an dernier où je souhaitais très vite débloquer des fonds pour aller chercher mon oncle Georges arrêté par le NYPD ivresse sur la voie publique et où votre devancier m’a fait une proposition indécente en terme de taux. Une autre banque a fait beaucoup plus d’efforts. Je les remercie encore aujourd’hui de m’avoir aidée à gérer cette douloureuse épreuve.

Vous comprenez donc bien que je ne peux concevoir de poursuivre une relation avec le Crédit des Agriculteurs, relation dans laquelle je n’ai rien à gagner et il semblerait    que vous non plus. Du coup, j’ai décidé de changer rapidement de banque.

Je vous souhaite une bonne continuation.

BBC


De : Amandine H.
À : BritBrit Chérie [mailto:britbrit@britbrit-cherie.com]
Objet : Re : Re : Rendez-vous avec votre banque

J’ai LE DEVOIR , et je tiens à le souligner, de vous rencontrer quelque soit le montant de votre épargne et de vous accompagner dans vos projets. Je pense qu’il est quand même important de se voir et de repartir sur de bonnes bases.

En attendant une réponse de votre part,

Amandine H. Conseillère Particulier


De : BritBrit Chérie
À :
Amandine H.
Objet : Re : Re : Re : Rendez-vous avec votre banque

Je suis absolument ébahie par votre sens du devoir. Si nos armées avaient pu compter dans leurs rangs des soldats partageant avec autant de conviction vos valeurs, nous n’aurions certainement pas perdu à Waterloo en 1815.

Face à votre pugnacité et le fort engagement que vous souhaitez prendre dans l’établissement de nos relations futures, je ne peux que vous accorder un rendez-vous. Je vous propose donc de nous rencontrer le samedi 19 mars à Pau. Il ne vous aura en effet pas échappé que j’habite cette ville depuis plus 5 ans et que seulement 540 km nous séparent. Faites une note de frais.

Dans l’attente de votre réponse.

BBC


De :    Amandine H. À : BritBrit Chérie [mailto:britbrit@britbrit-cherie.com] Objet : Re : Re : Re : Re : Rendez-vous avec votre banque

Vous vous moquez de    moi ?

Amandine H.
Conseillère Particulier


De : BritBrit Chérie
À :
Amandine H.
Objet : Re : Re : Re : Re : Re : Rendez-vous avec votre banque

Non.


De : Amandine H. À : BritBrit Chérie [mailto:britbrit@britbrit-cherie.com] Objet : Re : Re : Re : Re : Re : Re : Rendez-vous avec votre banque

Si.

Amandine H.
Conseillère Particulier


De : BritBrit Chérie
À : Amandine H.
Objet : Re : Re : Re : Re : Re : Re : Re : Rendez-vous avec votre banque

Mais non, je vous dis.


De : Amandine H.
À : BritBrit Chérie [mailto:britbrit@britbrit-cherie.com]
Objet : Re : Re : Re : Re : Re : Re : Re : Re : Rendez-vous avec votre banque

Oh que    si !

Amandine H.
Conseillère Particulier


De : BritBrit Chérie
À :
Amandine H.
Objet : Re : Re : Re : Re : Re : Re : Re : Re : Re : Rendez-vous avec votre banque

Vous êtes pénible là.


De : Amandine H. À : BritBrit Chérie [mailto:britbrit@britbrit-cherie.com] Objet : Re : Re : Re : Re : Re : Re : Re : Re : Re : Re : Rendez-vous avec votre banque

Non.

Amandine H.
Conseillère Particulier


De : BritBrit Chérie
À : Amandine H.
Objet : Re : Re : Re : Re : Re : Re : Re : Re : Re : Re : Re : Rendez-vous avec votre banque

Si.


De : Amandine H. À : BritBrit Chérie [mailto:britbrit@britbrit-cherie.com] Objet : Re : Re : Re : Re : Re : Re : Re : Re : Re : Re : Re : Re : Rendez-vous avec votre banque

Je vous dis non.

Amandine H.
Conseillère Particulier


De : BritBrit Chérie
À : Amandine H.
Objet : Out of service

Bonjour,

Le mail que vous venez de contacter n’est plus en service actuellement. Veuillez réessayer quand vous serez un peu moins lourde. Si, si.

Au revoir.

BBC


De : Amandine H.
À : BritBrit Chérie [mailto:britbrit@britbrit-cherie.com]
Objet : On fait la paix ?

Vous voulez plus me parler ?

Amandine H.
Conseillère Particulier


De : Amandine H.
À : BritBrit Chérie [mailto:britbrit@britbrit-cherie.com]
Objet : Re : On fait la paix ?

Houhou ? Vous êtes là ?

Amandine H.
Conseillère Particulier


De : Amandine H.
À : BritBrit Chérie [mailto:britbrit@britbrit-cherie.com]
Objet : Re : Re : On fait la paix ?

Siouplait, dites quelque chose.

Et je suis pas lourde !

Amandine H.
Conseillère Particulier

About these ads